En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer une expérience plus riche. En savoir plus

Le soutien aux opérations innovantes

Aide à l'auto-construction accompagnée

L’objectif est d’aider à réduire les coûts d’accession, grâce à une auto-construction « collective » réalisée par les habitants avec un accompagnement permettant la sécurisation du projet.

Entre autre, il s’agit de participer fortement à la construction de votre habitat pour en faire baisser le coût global en donnant de votre temps collectivement (avec d’autres auto-constructeurs), pour une économie sur le coût total de la construction.

Si vous n’avez aucune connaissance dans le bâtiment, les Compagnons Bâtisseurs vous accompagnent.

Les Compagnons Bâtisseurs qu’est-ce que c’est ?

L’association des Compagnons Bâtisseurs Bretagne mène depuis plus de 40 ans des actions d’auto-réhabilitation accompagnée : rénover le logement de personnes en difficultés financières et/ou sociales, avec la participation de l’habitant et un accompagnement technique. L’association possède donc des compétences sociales, techniques et juridiques dans le domaine.

  • Un accompagnement du « collectif » sur la durée du projet,
  • Une aide à l’organisation du chantier dans une démarche collective et d’entraide,
  • Une aide à la mise en œuvre technique,
  • Une formation sur le chantier,
  • Un accompagnement et un suivi des travaux,
  • Un prêt de matériel.

Le Val d’Ille-Aubigné a soutenu financièrement les Compagnons Bâtisseurs sur deux expérimentations d’auto-construction accompagnée :


Langouët (12 maisons individuelles en accession sociale)

Le projet initié par la mairie , qui était une première en France, a nécessité un long travail d’études, d’analyses juridiques, techniques, par l’association des Compagnons Bâtisseurs .

Elle a également assuré un accompagnement auprès des futurs propriétaires pour l’exécution des ouvrages et équipements relatifs aux aménagements des maisons.

Le chantier s’est terminé en juillet 2010 et chaque ménage a donné plus de 30 jours de participation active.  Au total, la part de l’auto-construction représentait environ 7 % des travaux.


St Médard sur Ille (8 maisons individuelles)

Dans son projet de création de lotissement communal, la commune de St-Médard-sur-Ille, en partenariat avec Neotoa (promoteur social) et les Compagnons Bâtisseurs Bretagne a décidé d’intégrer une démarche d’auto-construction accompagnée afin de favoriser l’accession sociale à la propriété des ménages modestes.

L’objectif sur ce chantier était de porter la part d’autoconstruction à 50 %. Les auto-constructeurs ont donc donné chacun entre 100 et 120 jours de leurs temps sur le chantier pendant un an. Comme à Langouët tous les auto-constructeurs travaillent sur n’importe quelle maison, et non pas seulement la leur, ce qui favorise le lien social.

Le coût de la maison auto-construite est de 140 000€, foncier compris, soit un prix bien en deçà du marché libre.

Pour plus d’informations concernant ce projet, consultez les articles ci-dessous :

 

Aide à l’expérimentation Cradle to Cradle à Langouët

Au titre du soutien aux opérations innovantes, l’EPCI apporte son soutien financier à l’étude de programmation urbaine et architecturale du centre-bourg de la commune de Langouët qui est menée selon une approche « cradle to cradle – C2C ».
L’étude portera sur la production de logements et la mise en place d’espaces mutualisés pour les habitants (jardin vivrier, etc.) à l’échelle du bourg, en intégrant le développement de boucles vertueuses : les projets devront avoir une impact positif sur l’environnement, la santé et le cadre de vie des habitants. L’autonomie énergétique portée par la commune et la mobilité décarbonée liée à l’habitat seront au cœur de cette étude.

Cette démarche repose également sur une mobilisation et une participation des habitants afin de concevoir un projet urbain global partagé par ses usagers.

Renseignements :

Service Aménagement