En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer une expérience plus riche. En savoir plus

Schéma de déplacement

Les déplacements

La facilité d’accès et à l’attracticité économique de l’agglomération rennaise entraine des déplacements pendulaires importants entre la métropole et le Val d’Ille–Aubigné. Ainsi, 91% des actifs (13 275 personnes) sortent quotidiennement de leur commune pour aller travailler, dont 69% vont vers Rennes Métropole.

Pour autant, le territoire est également attractif : 4 621 personnes viennent travailler sur le territoire, une grande partie sur la Route du Meuble et Cap Malo.

Les déplacements liés aux services et loisirs se font en général dans un périmètre géographique plus proche (présence de nombreux services sur le territoire), mais générent malgré tout des déplacements : 1/3 des utilisateurs de ces équipements ou services viennent d’une commune proche.

Or la grande majorité de ces déplacements se fait en voiture solo, ce qui pose des problèmes de congestion, de coût pour les ménages et d’émission de GES.

Les ex Communauté de communes du Val d’Ille et du Pays d’Aubigné ont réalisé un schéma des déplacements en 2010. Par ailleurs, l’ancienne Communauté de communes du Val d’Ille s’était doté d’un schéma des modes doux.

Les actions

La mise en oeuvre de ces schémas a abouti à différentes actions :

  • renforcement de l’offre de transports en commun Illenoo à Cap Malo et sur la Route du Meuble, par l’aménagement de 2 arrêts
  • mise en place d’une offre de transports complémentaires à l’offre existante (délégation d’AOT du département)  : le service de transport Mobi’Futé qui permet de relier la commune de Feins, seule commune non desservie par les transports en commun, à la halte TER de Montreuil-sur-Ille, et de favoriser le rabattement vers l’offre Illenoo et TER pour les communes disposant de moins de services (Aubigné)
  • mise en place d’une navette estivale vers l’étang du Boulet
  • aménagement de 5 aires de covoiturage (Vignoc, St Symphorien, Langouët, St Aubin d’Aubigné, Melesse), de deux haltes TER (St Germain sur Ille et St Médard sur Ille – Montreuil sur Ille est en projet), de 6 km de pistes cyclables et installation de 158 places de stationnement vélo
  • achat et location de Vélos à Assistance Electriques (340 contrats à ce jour)
  • expérimentation de l’auto-partage sur 3 communes
  • communication et animations (fête du vélo, semaine de la mobilité, défi, adhésion à l’association Covoiturage +…)

Un nouveau schéma est en cours d’élaboration sur les 19 communes du territoire.

De nombreux projets en cours

Pour faire face à l’après-pétrole et aux conséquences de la montée des prix de l’énergie sur les besoins essentiels des ménages (trajets pour le travail, les courses, les loisirs et la culture ; chauffage…), les élus s’efforcent de trouver des solutions pour améliorer l’autonomie énergétique du territoire.

Le Val d’Ille-Aubigné va développer plusieurs projets dans les années à venir, autour de trois axes de travail:


Améliorer la desserte en transports en commun

Le diagnostic met en évidence l’importance des déplacements quotidiens domicile-travail, d’une part de la communauté de communes vers Rennes Métropole, et d’autre part de Rennes vers les pôles d’emplois du Val d’Ille-Aubigné.

La desserte en transport en commun du territoire est assurée par le réseau Illenoo du Conseil Départemental d’Ille-et- Vilaine.

Un effort d’amélioration de la desserte de l’agglomération rennaise, et des grands pôles attractifs du Val d’Ille-Aubigné que sont Cap Malo et la Route du Meuble a été engagé dès septembre 2011, dans le cadre de la refonte du Schéma départemental de transport.

Les transports en commun

Favoriser les modes doux

Afin d’encourager l’usage des modes doux auprès des habitants du Val d’Ille-Aubigné, la Communauté de communes s’est engagée dans le développement de nouveaux itinéraires et services cyclables et piétons pour relier l’ensemble des pôles du territoire et faciliter l’accès aux réseaux de transport en commun.

Les pistes cyclables actuelles sont essentiellement celles situées le long du canal d’Ille et Rance (voies vertes). Il existe également des itinéraires doux mis en place par les communes au niveau des centres bourgs (Melesse, La Mézière) ou pour la desserte de pôles du territoire (Cap Malo, collège de La Mézière) et ainsi qu’un service de location de vélos à assistance électrique.

Les modes-doux

Promouvoir les alternatives à la voiture individuelle

Les solutions alternatives à la voiture individuelle de type covoiturage, autopartage, ou autostop organisé existent. Le Val d’Ille-Aubigné veut encourager et inciter au développement des initiatives privées en la matière.

Il existe déjà 6 aires de covoiturage aménagées sur le Val d’Ille-Aubigné, à Guipel, Melesse, St Aubin d’Aubigné, Vignoc, Saint-Symphorien et Langouët. Deux autres sont actuellement en projet. Le Val d’Ille-Aubigné est adhérent à l’association covoiturage dont le but est de promouvoir et coordonner le covoiturage domicile-travail.

Le covoiturage

Les enjeux

Les enjeux sont les suivants :


FACILITER L’ACCES AUX SERVICES, EQUIPEMENTS ET LIEUX D’EMPLOI :

  • agglomération rennaise : favoriser le report modal pour les trajets domicile-travail
  • équipements et services structurants du territoire (collège, etc.) : favoriser le rabattement en transport en commun, sécuriser et faciliter les modes actifs (liaisons cyclables, VAE)
  • équipements de proximité : favoriser la ville courte distance et promouvoir les modes actifs

REDUIRE LES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRES (GES)

En proposant une offre de transport diversifiée et en promouvant les pratiques alternatives à la voiture solo


AMELIORER LES CONDITIONS DE DEPLACEMENTS

Limiter l’augmentation du trafic routier, supprimer les points noirs de sécurité


PERMETTRE LA MOBILITE DES PUBLICS FRAGILES

Personnes âgées, demandeurs d’emploi, bénéficiaire des minimas sociaux…

Pour en savoir plus :

Livret mobilités / Carte VAE

Renseignements :

Service Mobilités